AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
keoded
°• Kensai'Membre
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
.: Où te trouves tu? :. : ici ou là...un peu partout, là ou m'emmène mes rêves...
.: Ton forum, c'est quoi? :. : Un RPG médiéval fantastique ou se cotoie civils,mages et chevaliers...VENEZ NOMBREUX!!!
.: Je suis donc je pense, humeur? :. : .oO Déjanté POWER OoO non, sans dec je suis en rogne because ma touche maj merdouille!!!
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)   Jeu 24 Avr - 17:01

Poste désiré:
Kensai'Écrivain

Motivations:

mmm et bien, j'adore écrire, des poèmes aux nouvelles...j'ai commencé mon projet de roman mais ça c'est une autre histoire (qui vu mon sérieux et ma tête en l'air n'est pas prêt de voir le jour^^)...Et puis, j'ai déjà une longue expérience de RP...Alors si je peux aider des débutants, ou aider à trouver l'inspiration, ou encore rédiger pour certaine personne qui ont du mal avec l'expression...et bien je le ferais avec plaisir...Ah oui, par contre, je mets juste une condition; que lorsque les demandes arrivent, le projet soit déjà réfléchit (genre pour un forum, qu'il y'ai déjà un thème...qu'on ne vienne pas me voir en "touriste" ^^ comme dirait ma prof de math...bref que ce soit réfléchit un minimum...même si y'a pas de problème pour que j'aide à développer une idée.)

Donnez-nous l'un de vos posts RPG sur un forum:
bah tant qu'à faire je vous donne le tout dernier...bien loin d'etre le meilleur, mais j'ai la flemme d'aller en chercher un autre^^


Loue finit d'enfiler son équipement tandis que ses camarades passaient un par un. Lorsqu'il ne lui resta plus qu'à sangler son sac à dos, la gamine reporta son regard gris vert, si particulier aux Illuz,sur Tania qui subissait le contrôle de Jordan.Meme de sa position, le lutin roux ressentit le malaise de la tee shirt bleu ciel. Elle sourit discrètement en se disant qu'une fois dans le feu de l'action son angoisse disparaîtrait.
Pour sa part,la gamine rousse sentait l'adrénaline envahir son corps. Tête de mule jusqu'au bout,l'enfant ne laissa rien paraître de son excitation grandissante et du fait qu'elle prenait vraiment goût à ce cours. Comme à son habitude,elle affichait une attitude distante.
Enfin Jordan l'appela. Elle était la dernière à passer et quand elle déposa son sac sur la table,les autres l'attendaient à quelques mètres en trépignant d'impatience. Sachant ce que l'on attendait d'elle,Loue sortit ses affaires une à une...Affichant un air concentré,elle se mit à parler d'une voix déterminée...Quicqonque aurai sourit à la vue de cette tignasse rousse à l'air si sérieux...

"Alors tout d'abord,la trousse de soin...Comme je ne suis pas la plus douée pour soigner,j'ai pris la plus petite qui ne contient que le strict nécessaire. Cela me laissa plus de place et m'enlève un poid inutile. Quand à son utilitée..Ben ça contient ce qu'il faut en cas de blessures...

Ensuite le fusil d'assaut.C'est une bonne arme parce que précise et de longue portée...Néanmoins,je doute qu'elle me soit très utile en combat rapproché. J'y ai ajouté un viseur loupe qui permet d'améliorer encore la précision et la vision. En tout cas dommage qu'on eit pas de trépied sur lequel le poser pour tirer lorsqu'on est près du sol..M'enfin bon...
Ensuite,un chargeur,on en à chacun deux pour et ben..recharger notre fusil."


Loue enchaîna en se tapant sans ménagement le ventre.

"ça c'est le gilet par balle..Meme s'il n'atténue pas le choc de l'impact,il évite que la balle rentre en nous comme dans du beurre en la stoppant.Puis le casque...ça c'est pour nous protéger des éclats et autre petits trucs désagréables qui pourraient nous érafler ou nous crever un oeil.

Et les jummelles..très utile pour repérer le terrain et surveiller les mouvements adverse tout en restant discrets...."


La tignasse rousse remit ce qu'elle venait de décrire dans son sac et reporta son attention sur les nombreux objets postés devant elle.Sans se poser la question,sa main fila vers un couteau dans un fourreau à sangle. Elle s'en empara et accrocha la sangle à sa cheville.Tandis que sa tete avait disparue, occupée qu'elle était à bien l'accrocher,sa voix reprit.

"Un couteau...bien utile aussi bien en combat rapproché que pour bricoler. Il est dans un fourreau et n'est pas à lame rétractable parce que en cas d'ataque,je n'aurais peut être qu'une main..Et déplier une lame d'une seule main ça prend du temps."

Elle ne cru pas utile de mentionner qu'elle avait eu bien des fois l'occasion de se servir de ce qu'elle considérer comme le meilleur ami, lors de son séjour dans les rues.
Elle reporta de nouveau son attention sur la table. Sa main se porta au dessus d'une oreillette, ça lui serait bien utile pour communiquer avec ses équipiers..Mais finalement elle s'en écarta...Elle n'était pas sur que eux en ait prit. Elle ne prit donc pas le risque de s'encombrer de chose inutile et s'empara d'une corde équipée d'un grappin qu'elle enroula et accrocha sur le coté de son sac.

"Une corde solide,qui peut servir à tout,aussi bien à escalader,grace au grapin dont il est équipé,qu'a faire un piège.

Un sourire espiègle éclaira son visage puis elle enchaîna ,glissant à sa ceinture unpistolet.

"Un pistolet Beretta...arme de point semi automatique,plus utile dans les combat rapproché et là ou je ne pourrais pas me servir du fusil d'assaut. En plus d'etre léger il est résistant. C'est un 17 coups..."

Avant de choisir le dernier objet,l'enfant s'accorda un moment de réflexion.Elle ne manquerait pas d'arme, sachant qu'il tomberaient bien au moins sur une caisse de chargeurs, vu qu'il y'en avait plusieurs sur le terrain.. Finalement, la gamine jeta son dévolu sur deux plaque rembourrés à scratch qui pouvaient se mettre n'importe ou. Elle décida de les garder pour le moment aux jambes.

"Et pour finir,deux plaques de protection en plus,qui peuvent s emettre aussi bien aux bras qu'aux jambes. Là aussi ça stoppe les balles et réduits quelques peu l'impact.Je serais moins sonnée que si je n'en avait pas en tout cas."

Cette fois Loue se tourna vers Jo,espérant n'avoir rien ommis.C'est alors qu'une question lui tarauda l'esprit.

"Et on va te voir t'équiper? Parce que c'est pas pour dire mais toi tu sais comment on est équipé,pour le moment tu as donc un avantage."




Dernière édition par keoded le Jeu 24 Avr - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keoded-loar.forumperso.com/
keoded
°• Kensai'Membre
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
.: Où te trouves tu? :. : ici ou là...un peu partout, là ou m'emmène mes rêves...
.: Ton forum, c'est quoi? :. : Un RPG médiéval fantastique ou se cotoie civils,mages et chevaliers...VENEZ NOMBREUX!!!
.: Je suis donc je pense, humeur? :. : .oO Déjanté POWER OoO non, sans dec je suis en rogne because ma touche maj merdouille!!!
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)   Jeu 24 Avr - 17:03

[..suite]



Donnez-nous l'une des fiches de présentation (personnage) que vous avez écrite sur un forum RPG:
idem que précédemment, c'est la fiche du perso d'au dessus, là aussi c'est bien loin d'etre la meilleur fiche, en plus elle doit etre bourrée de fautes...



Caractère :
très marqué,fille de l'islande,le feux et la glace bouillonnent en elle,elle peu se montrer très clame et quelques instants plus tard etre au bord de l'hyperactivité.Les apparences sont très souvent trompeuse,sa bouille enfantine cache en fait une vraie tete de mule qui n'en démord pas, elle aime les grands espaces et par conséquent la liberté et ne supporte pas longtemps de rester enfermée. De l'extérieur ont peut la dire timide car elle parle rarement pour ne rien dire, péférant le silence insondable aux paroles en l'air masi une fois fait sa connaissance,vous verrez qu'elle est capable de relever bien des défis que la plupart des personnes n'oseraient exécuter de peur "d'avoir la honte!". Enfin la jeune fille à soif de découverte et peut ne cesser de vous poser des questions sur tout et n'importe quoi pendant des heures.

Défaut :
Son caractère lunatique et curieux la rend très vite épuisante,de plus,elle à du mal à tenir en place,elle est donc difficile à éduquer (en classe par exemple^^). Vraie tete brulée,elle aurait tendance à minimiser le danger se mettant ainsi dans des situations délicates.

Qualité :
Sa soif de savoir qui est inépuisable et qui au fil des ans lui constituera une impressionnant réserve de connaissances,athlétique et endurante. Elle aime aussi se glisser dans la peau de personnage inventé de totue pièce,et jour ainsi très bien la commédie.

Peurs :
La jeune fille n'aime pas se retrouver dans des endroits emplit de monde (genre centre ville,centre commercial) et elle fait facilement des crise d'angoisse dans ces moments. Elle à la phobie de l'avion et en général,meme si elle est moins marquée,la peur des engins roulant à grande vitesse.

Histoire :
En fin d'après midi,l'auto cahotait sur la terre battue qui fesait office de route. Des gouttes de sueurs perlaient sur le front de l'homme qui était au volant. Il jetait de temps à autre des regards angoissé vers une femme étendue à l'arrière qui gémissait en se tenant le ventre. La voiture roulait à vitesse moyenne,une augmentation de celle ci risquant de faire capotait un moteur hérité de l'arrière grand père qu'il avait lui meme bricolé pour réussir à l'insérrer sous le capot.
Morgan,la trentaine concentré sur l'horizon injurié cette bagnole branlante qui pour une fois qu'on l'utilisait faisait des manières,essyant de ne pas penser à sa jeune fiancé qui montrait tout les signes d'un accouchement précoce. Ces gémissements emplissait l'habitacle imprégné d'une odeur d'huile et traversé de courants d'airs.
Il avaient quittés en trombe leur ferme perdue parmis les montagnes,non loin d'un volcan en activité lorsque Rebecca avait eu les premières contractions,bien plus insistante que d'habitude.L'enfant prommetait de voir e jour avec un mois d'avance.
Isolé de tout,le couple n'avait consulté un médecin qu'une seule fois,un vieil homme qui traversait la "terre de feu" de part en part,apportant son aide là ou elle était nécessaire. Il leur avait annoncé la grossesse de Rebecca et leur avait souhaité tout ses voeux de bonheur avant de leur conseiller de se rendre dans un hopital de la capitale afi d'éffectuer des examens complementaire. Mais seuls dans leur bonheur et la ville n'étant pas à la porte d'a coté bien que le pays soit petit,ils y avaient vite renoncé.
Lorsque le jeune homme constata que sa femme s'affaiblissait étrangement et qu'elle vaait des contractions de plus en plus violentes,il l'embarca direction Rekjavik.
Bien lui en prit; après une bonne demi heure,la jeune femme s'était mise à trembler et à gémir.
Un soupir de soulagement accompagna les lumières qui apparurent sur l'horizon au détour d'une colline.La ville les attendaietn. Enfin ville était un mot bien prétentieux pour désigner ses quelques maisons de briques rassemblées autour d'un batiment réaménagé en hopital d'une école et d'une supérette,approvisionnée par le continent.
La bécanne sillona un instant entre les batiments et s'immobilisa sur un terrain de gravier. Morgan sortit en trombe,claquant la porte derrière lui,ne prétant pas attention au bruit suspect qui en suivit.
Il revint quelques minutes après accompagnés d'un homme à peine plus agé que lui en blouse blanche. Ce dernier s'étant adréssé à lui de plusieurs langue avant d'en trouver une par laquelle se faire comprendre,le futur père en déduisit qu'il venait du continent.
Il lui expliqua la situation rapidement et le médecin prit les choses en main. Faisant venir un brancart aussi malmené que la voiture,il sortit avec l'aide d'infirmières Rebecca de l'habitacle.
Cette dernière le teind blafard semblait s'etre évanouie. Le jeune diplomé effectua plusieurs examens tandis que le petit groupe,Morgan tenant déséspérément la main de sa bien aimée,les infirmiers poussant le lit se dirigeait vers le sportes de l'hopital.
On abandonna Morgan à ses inquiètudes dans une salles blanches empestant le désinfectant. Il patienta tout d'abord calmement,assit sur une chaise,se demandant pourquoi cela était si long. Puis ne voyant apparaitre personne,il entreprit de faire le tour de la pièce qui s'avéra etre fort réduite. Poussant de nombreux soupirs (peut etre espérait il que cela l'aiderait à chasser son stress) il finit par se rassoir,s'emparant d'une revue. Celle ci s'adressait à des marins et le jeune homme se plongea dedans. L'Islande,"terre de feu et de glace" hébergeait de nombreux pécheurs/paysans qui pratiquait une activité en hiver et l'autre en été.Morgan était de ceux là.
Sa lecture meme pationnante ne put l'empécher de tomber dans un sommeil agité,épuisé qu'il était.
Une main le ramena à la réalité.Il ouvrit les yeux difficilement,s'étonnant de ne point etre en position couché mais assise. La lumière et le souvenir de l'amour de sa vie dans un état commateux achevèrent de le mettre debout. Il se retrouva face à une armée de blouses balnche et eut d'abord un mouvement de recul.
On lui tendit alors une chose emballée dans un linge. Le jeune homme curieurs s'approcha,curieux. Une petite tete recouverte de deux ou trois cheveux roux le fixa de ses immenses yeux verts dans lesquels l'homme se eprdit. Il prit la peitte fille dans ses bras et sans la quitter de ses yeux emplit de tendresse. Il tenait la chair de sa chair,l'enfant tant attendue! Celle ci avait les cheveux de s amère. Sa mère....
Morgan leva brusquement les yeux vers les médecin et aide soignante postée devant lui. Ce n'est qu'alors qu'il remarque leur mine grave.
Fixé par deux paires d'yeux verts interrogateur,le jeune médecin toussota et s'avança.
Votre femme....
Il se tut n'osant continuer.
Ou est Rebecca
Demanda d'une voix sans appel le nouvellement père. Ses paroles étaient posées mais en vérité son coeur s'accéléra.
Votre femme est morte en donnant le jour. Votre fille est née à 3h du matin,ce 23 juillet. Rebecca votre épouse à eu le temps de l'admirer et de me chuchoter le prénom de votre enfant avant de suconber à uen hémoragie.
Morgan assimila lentement ces paroles. Lorsqu'enfin lle arivèrent à son cerveau,il resta étrangement calme. Il s'assit en tailleru à meme le sol,Loue dans les bras qui étrangement semblait comprendre son père et compatir à sa douleur.
Le jeune homme perdit ensuite la notion du temps. Il sentit qu'on le soutenait jusqu'a une voiture en bonne état celle là et qu'on démarrait.
Il s'éveilla de nouveau,dans son lit cette fois. Il n'eut pas besoin de réfléchir longtemps,l'horible vérité,s'imposant d'elle meme. Des larmes innondèrent ses yeux.
Le jeune homme perdit ensuite la notion du temps. Il sentit qu'on le soutenait jusqu'a une voiture en bonne état celle là et qu'on démarrait.
Il s'éveilla de nouveau,dans son lit cette fois. Il n'eut pas besoin de réfléchir longtemps,l'horible vérité,s'imposant d'elle meme. Des larmes innondèrent ses yeux.
Des gémissements s'élevèrent alors du rez de chaussée.
Morgan se leva et lutta pour parvenir jusqu'à l'escalier étroit. Il descendit quelques marches.
Son "salon/cusine" s'ouvrit sous ses yeux et il distingua une jeune femme en train de nourir la jeune Loue. Le père s'invita dans cette scène.
La jeune femme se tourna vers elle,abandonnant l'enfant.
Je m'appelle Lise,je suis infirmière,celle qui vous à raccompagné chez vous hier soir.Je suis chargé de 'aider à vous occuper de votre fille.
L'homme acuiesca mollement. Il se dirigea et prit l'enfant dans ses bras.
Sortant à l'air libre il la serra dans ses braspour la protéger des bourrasques violentes du vetn frais qui sévissait à cette altitude. Il murmura
On est plus que toi et moi à présent
C'est donc par un père mélancolique que la jeune Loue fut élevée. Elle sut nager avant de savoir marcher,son père désormais seul pour travailler les champs comptant plus sur la peche pour les nourri que sur les récoltes. Loue aidait son père du mieux qu'elle pouvait mais préférait de loin partir toute la journée durant revenant bien souvetn au crépuscule dans la nature.
Courant sur les flancs abruptes des montagnes ou dans les plaines,se baignant dans les rivières glacées ou dans la mer,escaladant les failles....
Lorsqu’un des volcans de l’ile que l’on ne croyait plus actif depuis bien longtemps entra en épruption,détruisants ainsi un des plus garnds village du pays,son père décida de se rendre sur le continent pour offrir une vie et une éducation plus fiable à la jeune fille.
Loue éprise de grands espaces hurla son désacccord essayant de ramener Morgan à la raison. Mais ce denier au caractère borné (qu’hérita Loue) avait pris sa décision. Et meme si il était trèe attaché à sa terre neatale,il pensait au bonheur de sa fille unique,persuadé que c’ets ce que sa mère aurait souhaité tot ou tard.
Ils prirent donc place à bord d’un hélicoptère qui venait prété main forte au sinistrés,direction l’Angleterre. Un voeux loup de mer qui était très proche de la famille s'était déja exilé en ces terres inconnues et Morgan espérait qu'il les accueillerait le temps qu'il trouve un logement.
C'est ce qui arriva. Loue possédait désormais agée de 10 ans possédait une chambre dans une petite maison d' quartier résidentiel, Jack possédant des revenus importants,sortient d'on en sait ou. Elle avait était inscrite tout d'abord dans une classe de CM1 mais son niveau s'étant très vite révélé bien audessus,elle avait été admise directement en 6eme.
Le collège qu'elle fréquentait n'était pas réputé pour sa tranquilité et bien des fois la jeune fille du se défendre à la sortie. Elle n'en toucha jamais un mot à son père qui la pensait épanouit et fière de fréqunter une école,lieux dans lequel lui n'était jamais allé.
Mais en vérité,la jeune fille était mélancolique de son Islande et de ses grandes prairies...Très vite,elle prit le réflexe de partir de bon matin pour aller à l'école mais au détour de sa rue,elle courait direction le centre ville.
Un jour après une volente bagarre de rue,la jeune fille revint,le cou ensanglanté par un coup de couteau bien porté. Il n'était pas rare que les bandes rivales accueillent en leur sein des jeunes agés d'a peine une dizaines d'années et qui prenaient par aux joutes parfois sanglante.
Lorsqu'elle revint chez elle,tard dans la soirée,elle trouva la maison cerné par la police. L'enfant pensa qu'elle avait été reconnu et elle s'enfuit du quartier.
Le lendemain,ne sachant ou aller elle retourna au collège,car errer dans les rues en cette période troublée ne présageait rien de bon.
Dès la première la porte s'ouvrit sur une femme en tailleur. Elle discuta quelques instants avec le prof de français puis pria Loue de l'accompagner. Celle ci garda le sielnce,suivant la femme dans le dédale des couloirs.
Arrivée dans son bureau la jeune fille qu'elle vait en face d'elle la psychologue/assistante sociale du batiment.
Cette dernière lui demanda si elle connaissait l'homme sur la photo qui se trouvait sur son bureau. Loue acquiesca,il s'agissait de Jack,chez qui elle habitait.
La dame la regardait d'un air compréhensif qui agaçait la jeune fille. Elle lui expliqua alors que l'homme avait participé à de nombreux trafic de drogue d'ou ses revenus important.La veille,il avait été arrété avec son complice alors dans la maison.
La jeune fille se crispa dans son fauteuil
Mon père n'a jamais participé à ces manigances!
Je sais qu'il et difficile pour toi de l'admettre mais nous avons retrouvé ses empreinte sur des paquets....
L'air de la psychologue énervait Loue au plus au point. Comment avait ils put porter des accusations sur son père?! C'était impossible! Elle avait envie de tout casser dans cette pièce qui puait à plein nez le parfum de la dame. Elle se leva de son siège brusquement.
L'assistante sociale reprit sonr ole.
J'ai discuté avec les agents,et ils t'on trouvé une place dans un charmant orphelinat de la région,ou ils s'occuperont bien de toi.
C'en était trop,l'enfant hurla tandsi que ses première larmes coulaient de son ses yeux verts.
J'm'en fiche,y'a que mon père qui sait s'occuper de moi!
Elle se débatit quand la femme au parfum marqué la prit par le bras pour l'emmener de force sur le parking du collège ou l'attendait une voiture de l'orphelinat.
On l'assit de force et les portières furent verrouillées pour plus de sécurité.
Du reste du voyage,la jeune fille ne garde qu'un souvenir bref; son quartier défilant sous ses yeux,bientot remplécée par la campagne puis une seconde ville....
Elle finit par s'endormir profondément. Elle se réveilla sur un matelas bien plus dur que celui auquel elle était habitué.
S'asseillant dans ses draps,elle découvrti une pièce dont l'odeur de renfermé s'imposa à ses narines.Elle se leva,ses pieds nus foulèrent une moquette douteuse. Son lit en bois se trouvait au milieu d'un long dortoir.
La jeune fille prit bien vite possession de ce pensionnat tout miteux,situé en plein centre d'une ville totue aussi défavorisée.Elle était inscrite au collège voisin dont la facade s'éfritait. Dans cet environnement elle se renferma bien vite sur elle meme,ses notes chutèrent.
Un matin ou elle était resté sous ses couevrtures,ayant décdée de ne pas aller en cours,elle fut convoqué ddans un bureau qui semblait etre le seul à posséder une poubelle et était sans nul doute le plus propre.
Une jeune femme à la silhouette musclée tapait à l'ordinateur.
Elle portait des habits simple mais en bon état.
Loue ne l'avait jamais vue auparavant....


Dernière édition par keoded le Jeu 24 Avr - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keoded-loar.forumperso.com/
keoded
°• Kensai'Membre
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
.: Où te trouves tu? :. : ici ou là...un peu partout, là ou m'emmène mes rêves...
.: Ton forum, c'est quoi? :. : Un RPG médiéval fantastique ou se cotoie civils,mages et chevaliers...VENEZ NOMBREUX!!!
.: Je suis donc je pense, humeur? :. : .oO Déjanté POWER OoO non, sans dec je suis en rogne because ma touche maj merdouille!!!
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)   Jeu 24 Avr - 17:04

[...suite]



Donnez-nous l'histoire d'un forum RPG que vous avez écrite (si vous en avez écrit):
euh...la seule que j'ai écrite jusq'à maintenant c'est celle de mon forum...je vous la met mais je l'ai écrite très vite fait, pour donner une idée aux Rpgistes, mais ce n'est pas la version finale (elle est en préparation...)


En vérité,le diable amouraché de la jeune Dahut se retrouva bien en mal de laisser la ville se faire submerger.
Alors que la jeune princesse s'accrochait à la vie,s'accrochait à son père,dans la mer déchainée,et que la splendide Ys disparaissait petit à petit,le diable s'empara du corp du fidèle ami du roi...Il força ce dernier à abandonner sa fille qui sombra aussitot dans les flots...
Croyant sa dernière heure arrivée,Dahut s'étonna de ne pas etre noyée...Elle ouvrit alors les yeux et elle se rendit compte qu'elle flottait dans le noir...Autour d'elle aucun débris,aucun corps qui auraient pu attester du malheur qui s'était abbattu sur Ys la magnifique...
Personne ne sut combien de temps cela dura...La jeune femme alternait état de somnolence et état de profonde incompréhension...
Au bout d'un certain temps,indéfinissable,une silhouette vétue d'une cape rouge se matérialisa devant elle...La princesse ne pouvait distibguer son visage mais elle reconnut tout de meme l'homme qui avait partagé son lit et amené Ys à sa perte...Elle s'agita tant bien que mal,crachant à l'adresse du diable une série d'insanité,sans peur et sans crainte....
Une voix douce résonna alors...

Estime toi heureuse jeune effrontée...Je laisserai ta ville seine et sauve si tu te livre à moi avec ton premier enfant...

Perplexe,la jeune femme prit le temps de réfléchir mais sa décision était déja toute prise. Sa ville resplandissante ne pouvait disparaitre!!!
La réponse à peine formulée,la silhouette de l'homme disparut et Dahut se retrouva au coeur de son palais,au sommet de la ville d'Ys...Interloquée,elle courut à la fenetre toute proche...Un étrange spectacle l'attendait...Comme elle,des habitants ouvraient les portes de leur richissime villa ou de leur chaumière miteuse,située en contre bas...
Tous arboraient des visages ébahits...La ville loin d'etre détruite n'arborait aucune goutte d'eau!!!!
La princesse qui avait peine à croire à ce miracle descendit le batiment royal et sortit en courant vétue d'une simple robe...rouge sang...
Le marché conclut lui revint en mémoire ce qui eut pour effet de ralentir son pas...Chaque chose en son temps...
Pour l'heure,Dahut se confondit dans la foule des habitants qui tous admiraient la vue qu'offrait le trotoir bordé de rocher...Une chaine de montagne à l'ouest,au sud une grande étendue de prairie...Quand à l'est la mer...
Tous étaient subjugués...encore plus lorsqu'il découvrirent qu'Ys était elle meme située au sommet d'un pic....
De mémoire de villageois,jamais fete ne fut pareille débauche,pareille joie....

Avec le temps les habitants d'ys partirent à la découverte de ces nouvelles terres...Plusieurs autres villes et villages virent le jour...
Il s'avéra qu'un autre peuple dont les origines demeurent mystérieuse avait établit les lieux sur l'eau...Leur mode de vie s'avéra des plus étranges....Ils avaient les yeux translucides,ce qui leur permettaient d'ouvrir les yeux dans l'eau sallée sans en souffrir...Leur peau était elle aussi très pale,indifférentes aux rayons agressif de l'astre solaire...
D'ailleur il faut préciser il y'avait deux soleils...De meme que deux lunes....orange et bleue...Les meilleurs scientifique d'Ys s'attelèrent à découvrir ce que cela signifait mais comme bien des mystères ils ne purent qu'émettre des hypothèse...Ainsi on pensa qu'il y'avait la lune et le soleil du monde que l'on avait connu...plus celui du monde dans lequel ils avaient attérit...Enfin bref...Revenons à nos moutons...
Le peuple qui s'avéra partager les meme terres qu'Ys se révéla dans un premier temps pacifiste...La majorité se mélèrent meme aux anciens habitants d'Ys,sur la terre ferme...Sur celle ci on découvrit un second peuple qui se révéla etre nomade,errant de vieux puit en vieux puit.
Le temps s'écoula...On oublia d'ou l'on venait...
Dahut elle oublia l'homme en rouge..Jusqu'au jour ou,peut après ces fiancaille avec un etre du peuple de l'eau,elle tomba enceinte..
Le marché lui revint alors en tete...Consciente que le temps préssait,elle fit donc venir ses trois conseillers..Ceux ci étaient en fait de fidèles amis. A eux seul elle avoua tout..Et meme bien plus...Car en effet,depuis que le diable avait partagé son lit,elle se savait détentrice de fabuleux pouvoirs...Au cours des mois qui suivirent,elle enseigna à ces trois hommes des connaissances qu'ils avaient le devoir de transmettre à des initiés...Le ventre de la jeune femme grossissait à vue d'oeil..

Un beau matin,on retrouva son lit vide,les draps voletant dans la brise matinale qui s'engouffrait par la fenetre ouverte.
L'équilibre que faisait régner imperceptiblement la princesse sur le monde s'ébranla du jour au lendemain...L'autorité de la ville d'Ys se retrouva lourdement contesté par d'anciens habitants qui entre temps avait élu domicile un peu partout,de meme que par certain membre du peuple de l'eau...L'ambiance devint lourde en chaque endroit...
Les trois maitres magiciens,leur secret en eux se mirent à la recherche d'enfants capables de devenir apprentis afin de perpetuer le savoir de Dahut...
Des créatures se mirent à semer ponctuellement la zizanie,venant de nulle part...La rumeur se mit à enfler...La princesse s'était enfuie avec son enfant et le diable était à sa recherche....
Un ordre de chevalerie fut créé afin de protéger les hommes de ces créatures et dans un second temps de calmer les ardeurs belliqueuse..Car cette nouvelle avait encore plus partagé le pays..
D'un coté ceux pour partir à la recher de Dahut et la protéger,de l'autre ceux pret à préter allégence au diable...
A VOUS DE CONSTRUIRE LA SUITE
BON RP

Autre chose à ajouter ?
...VIVE LES DEJANTES!!!!....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keoded-loar.forumperso.com/
Mazard
°• Kensai'V.I.P
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)   Jeu 24 Avr - 19:11

Bonjour !

Merci de t'être présenté en temps que Kensai'Ecrivain.
Cependant, nous ne cherchons qu'un analyste et un graphiste (ceci est bien précisé sur la page d'accueil et dans la présentation du staff). Nous ne pouvons donc étudier ta fiche pour le moment.
Désolée, mais n'hésites pas à re-poser ta candidature lorsque celles des écrivains seront ouvertes ! 65


Passes une bonne journée. yes sir yes


Je ferme. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuma
°• Admin' Kensai
°• Admin' Kensai
avatar

Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)   Lun 11 Aoû - 20:46

Bonjour,

Suite à une petite remise en forme du forum, nous recherchons à nouveau des écrivains.
Alors si tu es toujours partant = D

Merci de ta réponse !

Kazumä

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pub.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
candidature de keo (oui des fois je sais etre sérieux!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-etre infecter???
» Appliquer des permissions pour toutes les catégories à la fois
» Supprimer plusieurs messages à la fois
» Etre Averti d'un nouveau sujet
» Sondage : voter plusieurs fois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Kensai'Génération:. :: + Le coin des staffeux+ Là où ça postule, ça blablate « :: » Candidatures-
Sauter vers: